PRÉSENTATION DU FONDS DE SOUTIEN AUX GRANDES ENTREPRISES (FSGE-COVID-19)

La Côte d’Ivoire, à l’instar de nombreux pays du monde, n’est pas épargnée par la pandémie à coronavirus Covid-19. Cette pandémie a entrainé de la part du Gouvernement Ivoirien, la prise de mesures d’urgence (confinement, couvre-feu, restriction de l’accès aux lieux publics et privés, etc.) à l’effet de limiter sa propagation. Ces mesures de sauvegarde ont toutefois entrainé une récession économique sans précédent qui évolue au fur et à mesure que la maladie progresse. Pour rappel, ladite pandémie a entrainé une restriction de l’offre et de la demande. Du côté de l’offre, les secteurs les plus affectés, incluent entre autres, l’Agriculture d’exportation, l’Industrie, le Commerce, les BTP, le Tourisme, l’Hôtellerie, la Restauration et le Transport. Du côté de la demande, on note notamment une baisse de la consommation, des investissements, des importations et des exportations.
Les prévisions de croissance économique pour l’année 2020, ressortiraient à un taux de 3,6% dans l’hypothèse optimiste d’une maîtrise de la pandémie à fin juin 2020 contre 7,2% conclu lors de la dernière revue avec le Fonds Monétaire International (FMI).
Sur la base de ce constat, et tenant compte des conséquences socio-économiques engendrées par la pandémie à coronavirus Covid-19, le Gouvernement a mis en place un plan de soutien à court et à moyen terme à l’activité économique dans son ensemble. Ce Plan, d’un montant de 1.700 milliards de FCFA (soit environ 5% du PIB) vise, entre autres, à atténuer l’impact de la crise sur les branches d’activités les plus affectées, à assurer la continuité de leurs activités et à protéger les populations les plus vulnérables.
Ce plan permettra également de préparer une reprise rapide des activités à la fin de la pandémie. Il se décline en quatre principaux axes, à savoir (i) les mesures de soutien aux entreprises, (ii) les mesures d’appui à l’économie et (iii) les mesures sociales en faveur des populations et (iv)  les mesures de soutien aux activités du secteur informel.
En vue de soutenir les entreprises des secteurs fortement impactés par cette crise, le Gouvernement a mis en place quatre Fonds de soutien, dont un Fonds de soutien aux Grandes Entreprises, dénommé FSGE-COVID-19. 

Le Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises (FSGE-COVID-19) a été créé par l’Ordonnance n°2020-383 du 15 avril 2020, avec une dotation initiale de 100 milliards de FCFA, en vue d’apporter un soutien financier aux Grandes Entreprises du secteur privé sur toute l’étendue du territoire national dont les activités ont été affectées négativement par la crise sanitaire liée à la pandémie du COVID 19.
Le FSGE-COVID-19 est placé sous la tutelle du Ministre de l’Economie et des Finances et est composé de d’un Comité de Gestion et d’un Secrétariat Exécutif.
Le FSGE-COVID-19 est logé à la Banque Nationale d’Investissement (BNI), qui en assure la gestion administrative et financière, sous l’autorité du Comité de Gestion. 
Les instruments financiers du FSGE-COVID-19 pour accompagner les entreprises éligibles sont les suivants :
Des rapports mensuels sont produits et publiés, dans un délai maximum de 15 jours après la fin du mois, pour présenter les résultats du Fonds en mettant en exergue le nombre et le genre des bénéficiaires, la répartition géographique (régions et localités) des bénéficiaires, les secteurs d’activité et le nombre d’emplois sauvegardés grâce au Fonds.